Le Lev bulgare

 
Situées au carrefour entre l’Est et l’Ouest, les terres bulgares actuelles ont conservé de nombreux artefacts datant de différentes époques. Les pièces de monnaie que l’on découvre le plus souvent sont thraces, helléniques, macédoniennes, romaines, byzantines et bulgares.

En 1880, avec l’adoption de la Loi sur le droit de frappe monétaire dans la Principauté de Bulgarie, l’unité monétaire bulgare est créée – le lev, divisé en 100 stotinki. À l’introduction du lev il est aligné sur le franc-or français, adoptant la norme bimétal (argent et or) - par-là la Bulgarie adopte en fait les principes de l’Union monétaire latine.

La Banque nationale de Bulgarie (BNB), créée en 1879, réussit à imposer l’utilisation du lev sur le territoire bulgare moyennant des lois spéciales sur la suspension de l’utilisation de monnaies roumaines, serbes et russes.

Les premières pièces de monnaie frappées par la Principauté de Bulgarie en 1881 sont en cuivre, de 2, 5 et 10 stotinki. Suit la frappe de pièces d’argent de 1 et 2 leva, et d’or de 10, 20 et 100 leva. En 1951 la Monnaie bulgare est créée, et l’année suivante la Bulgarie frappe pour la première fois elle-même ses monnaies.

Pendant les années 30 du 20ème siècle la Bulgarie imprime elle-même ses billets de banque dans l’imprimerie d’État à Sofia avec des coupures de 5000 et de 20 leva.

La crise bancaire fin 1996 amène à une hyperinflation et la BNB émet d'urgence des billets de 1000, 2000, 5000 et 10 000, voire de 50 000 leva.

 
En 1997 un régime de caisse d’émission est mis en place dans le pays et le taux de change fixe du lev est initialement lié au mark allemand, et ensuite à l’euro. Ainsi est atteinte une stabilité des prix, qui permet de procéder en 1999 à la dénomination du lev. De nouveaux billets sont mis en circulation.

L’imprimerie de la BNB a été créée en 1944 . Y sont imprimés tous les billets de banque bulgares émis dans la période 1999 - 2013, et à partir de 2013 jusqu’à ce jour, leur impression est faite par une joint-venture entre l’Imprimerie de la BNB et François-Charles Oberthur International SAS, France.

 
Par son nominal, son design et sa stylistique la monnaie bulgare reflète les différentes périodes de l’évolution de l’État, de l’état et les changements de son organisation politique, de l’économie, de la culture et des sphères sociales. Les pièces de monnaie et les billets de banque bulgares font partie des symboles de l’État, ils conservent de manière unique la mémoire historique et culturelle de la nation et la transmettent aux générations futures.

Le contenu de cette page a été rédigé avec le soutien de la Banque nationale de Bulgarie.

Ce site utilise des cookies. En acceptant les cookies vous pourrez bénéficier d’une expérience de navigation optimale.

Accepter Refuser Plus